lundi 17 juillet 2017

Pointe Bellevue, Vautours et Machaon


Au départ de Morgins, les Dents du Midi se dévoilent au fur et à mesure de la (raide) montée en direction des Portes de Culet puis de la Pointe Bellevue, but de la rando du jour. Seul défaut, c'est une route goudronnée qui mène jusqu'aux Portes, mais la magnifique vue sur les Dents du Midi fait oublier ce désagrément...



 L'arête de Pré Fleurie et le Lac Léman au loin, qui donne envie de se plonger dedans après cette grimpée au soleil de juillet, et comme il n'y a pas beaucoup de cailloux pour faire une petite sculpture éphémère, les abricots du Valais feront tout aussi bien l'affaire.


 Rencontre au ras du sol avec un Machaon, et il y en a des centaines qui papillonnent sur les flans herbeux de la Pointe Bellevue, parfois seul, parfois en couple.
 Puis un peu plus tard, dans la Combe de Dreveneuse, surgissent au dessus des sapins, quatre vautours fauves  J'en crois pas mes yeux et j'ai juste le temps de sortir mon appareil photo du sac avant qu'ils ne repartent de l'autre côté de l'arête de Pré Fleurie, vraisemblablement en direction du val d'Abondance. Furtif, mais impressionnant. 



 




Pour bien finir la journée, une bière locale, brassée dans une...piscine, et un peu plus tard, chez Pizza'Val, un camion  installé à Val d'Illiez, une pizza aussi excellente que Valérie est sympathique.


lundi 10 juillet 2017

Dent de Broc


Broc, et son chocolat, la Gruyère et son fromage, sa crème et ses meringues m'ont fait de l'oeil pour ce week-end, et je n'ai pas pu résister à l'appel de la gourmandise. Après une nuit à regarder passer la pleine lune au col des Mosses, départ pour la Dent de Broc, au frais dans la foret, depuis le Pont qui Branle, mais qui est quand même bien solide pour son âge, direction le Col des Combes.








L'alpage est bien rempli de gentianes qui déroulent un tapis jaune sur les pentes abruptes du col.





Les tavillons servent aussi d'abri aux araignées 

et les fraises des bois, bien cachées dans l'herbe, ont toujours un gout aussi délicieux.

A croire que chacun a sa part d'alpage...et de barrières, 
mais à qui seront les gentianes du no-men's land ? La petite croix la-haut indique la destination finale, et la grimpée s'annonce chaude, je parle du soleil !

Le résultat est toujours à la hauteur de l'effort, et à la différence du sommet du Moléson, pas de bistro et de téléphérique ici, et la vue est d'autant plus magnifique!! Le Lac de la Gruyère et tout au fond le Lac de Neuchâtel, Broc au premier plan et à gauche, Bulle.

Le Lac de Montsalvens et Charmey.

La montée peut aussi se faire en longeant l'arête, mais c'est un peu plus acrobatique!


Superbe maison fribourgeoise!

Suisse Mobile, très bonne application pour randonner, préparer ses parcours à la maison, les enregistrer et les avoir avec soi en rando. Et pour la France, c'est "Calcul d'itinéraire" un peu plus compliqué...mais on s'y fait.

lundi 12 juin 2017

Tour de l'Argentine

En route pour l'Argentine...petit dépaysement du week end dans le canton de Vaud. Départ de Solalex, petit vallon de verdure entouré de montagnes, dont le fameux Miroir d'Argentine. Juste a regarder cette surface immense et lisse, on comprend tout de suite l'allusion... Départ dans la fraicheur du matin...il va faire chaud aujourd'hui et réserve d'eau obligatoire. Le chemin passe a droite de cette éperon rocheux et fait le tour de la montagne, 5 heures de marche et de bonheur !



 Chaque fois que je croise une ancienne maison abandonnée, je ne peux m'empêcher de penser à la peine qu'il a fallut pour venir la construire dans cette endroit qui est déjà a une heure de marche de Solalex, et à toute la vie qui s'est passée entre ces quatre murs pour finir rongé par la mousse et les années. Sans compter sur mon envie de la rénover et de lui redonner sa vie d'avant...

 Au dessus de Montreux, au bord du Lac Léman que l'on distingue au loin, c'est le paradis des Jonquilles, ici ce serait celui des Boutons d'Or qui tapissent les pâturages. A droite, les Tours d'Ai et de Mayens qui ont été reliées par une slackline  et traversée par ces magnifiques fous équilibristes qui défient le vide...frissons garantis!


 Pause bienvenue après avoir suivit le sentier à flan de coteau au loin...

... et salutations au Lion d'Argentine qui se dresse fièrement devant moi.
Juste avant le virage qui me fait passer sur l'autre versant de l'Argentine, rencontre avec un Pilatus Porter qui  passe entre les montagnes pour prendre de l'altitude avant de larguer son lot de parachutistes au dessus de l'aérodrome de Bex. 4000m de chute libre, ça me rappelle d'excellents souvenirs  à l'occasion des vingt ans de mon fils, et si vous en avez l'occasion, n'hésitez plus, c'est unique !!!



 Les Dents du Midi à portée de main...

 Mes premiers rhododendrons...

De loin, je voyais des personnes marcher dans un sens ou dans l'autres avec des chèvres qui les suivaient et je pensais que c'était les chevriers qui se donnaient rendez-vous sur l'alpage... et non! elles ne font que suivre tout les randonneurs qui passent et qui leurs font une petites caresse au passage. J'aurais deux demoiselles qui me suivront dans la montée du col des Essets. 
Elles ne doivent pas connaitre Mr Seguin...



 Sommet du col, les Dents du Midi au fond et une bonne sieste dans l'herbe sous un ciel bleu, que demander de plus ?!...

...la réponse est là...

 Plus qu'une petite heure de marche, alors prendre le temps d'une belle pause dans ce paysage idyllique et admirer ce mélange de couleurs que nous offrent le ciel et la terre réunis!